mercredi 4 octobre 2017

L'espace du silence.

 
 
Lorsque vous êtes tranquillement immobile, sans effort, vacant, détendu mais alerte, sans être focalisé sur rien en particulier, sans essayer quoique ce soit, attentif aux perceptions;
le bruissement des feuilles doucement bercées par la brise, un moteur au loin;
mais aussi aux sensations du corps, aux pensées, à votre interlocuteur, ou aux personnes avec lesquelles vous conversez;
alors, de cette attention, de cette Présence sans choix ni intention, nait un espace, et cet espace ne peut être le fruit d'aucune volonté, d'aucune fabrication.
Alors, au delà de l'agitation ou du vacarme, est le silence.

Aucun commentaire: