mercredi 25 décembre 2013

Célébration .



La période des fêtes, traditionnellement, est célébration.
Mais célébration de quoi au juste?
La célébration n'est jamais celle d'un objet, de quelque chose, d'une idole.
Elle est toujours celle de la Vérité, du Soi, de la Conscience, qui se révèle en nous et dans toutes choses.
Lorsque nous le comprenons et que cette révèlation du Soi devient notre, alors, les objets deviennent les instruments gracieux de cette célébration.
C'est ainsi, qu'au dela de leur aspect purement fonctionnel, ils dévoilent leur raison d'être spirituelle, qui précisement est de pointer vers le Soi dont ils émanent, au sein duquel ils se déploient, puis se libèrent.
Lorsqu'ainsi, les objets sont compris comme instruments de célébration de la Conscience que nous sommes, toute notre vie prend un sens nouveau et joyeux.
A chacun dans sa vie et pendant les fêtes, d'inventer et de découvrir les diverses modalités possibles de cette célébration .

Bonnes fêtes a tous !

jeudi 19 décembre 2013

L'empathie .



Question :
L'empathie, est ce ressentir la souffrance de l'autre ?

Réponse :
Il n'y a pas de souffrance de l'autre.
Plus profondément, nous pourrions dire qu'il n'est pas d'autre.
La souffrance que nous ressentons est toujours notre souffrance.
Observons ce qu'il en est de plus près .
Comprenez tout dabord que tout apparait en vous.
Autrement dit, perceptions, sensations et pensées apparaissent au sein de la Conscience.
Le monde, le corps, le mental, existent en vous.
La souffrance ressentit sous forme de pensées et de tensions, également apparait en vous.
C'est donc bien la qu'il sagit de lui permettre de se libérer.
Cette souffrance se manifeste pour être accueilli. C'est ainsi qu'elle pourra libérer son énergie et se dissoudre.
Deux possibilités apparaissent alors:
La premiere; vous libérez cette souffrance en vous, et vous verrez comme magiquement, la souffrance se libérer également chez l'autre, ou dans la situation qui paraissait problématique.
La deuxieme; une fois cette problématique libérée en vous, il vous semble qu'il y a encore quelque chose a faire.
Dans ce cas, l'action juste et efficace a toutes les chances d'émerger de votre clarté, libre de toute émotivité, jugement, ou considérations personnelles.
Telle est l'empathie véritable.

jeudi 5 décembre 2013

Retraite d'hiver en Provence dans le Luberon du 28 décembre 2013 au 1er janvier 2014 .



Méditation et non-dualité
Découverte de la Présence
Célébration de la Conscience.



Retraite d'hiver en Provence dans le Luberon du 28 décembre 2013 au 1er janvier 2014.


Tous les amoureux de la Présence sont invités a célébrer cette fin d'année et le début de la suivante en se retrouvant joyeusement lors de cette nouvelle retraite d'hiver.


La retraite débutera le samedi 28 décembre a 16h30 et se terminera le mercredi 1er janvier dans l'apres midi.

Le lieu:
Dans la nature, au dessus de la petite ville d'Apt, en Provence, dans le Luberon.
50 km a l'est d'Avignon, 50 km au nord d'Aix en Provence.
Gare: Avignon TGV puis car, aéroport: Marseille Marignane.

Le programme:
Méditation, approche corporelle, dialogues, et le réveillon du nouvel an....

Sont compris dans la retraite:
Les enseignements, les repas, le réveillon.

Pas d'hébergement sur place, mais nombreuses possibilités alentours (nous pouvons vous en indiquer quelques unes).

ATTENTION :
Le nombres de places pour cette retraite est limité. Il est prudent de vous inscrire et de réserver un hébergement des que vous êtes décidé.

Renseignements, inscriptions :
écrire: lemoinegojo@gmail.com


A bientot.

lundi 2 décembre 2013

Se savoir être Conscience .



Question :
Pourquoi est il important de se savoir être la Conscience plutot que de s'identifier a la personne ?

Réponse :
La Conscience est Ce qui percoit.
Elle est en quelque sorte la matrice de toutes choses.
Tout objet apparait en elle, s'y déploie, puis s'y libère .
Lorsque par exemple une souffrance ou une tension apparaissent, et lorsqu'il est vu que cela se déploie au sein de la Conscience, tension et souffrance vont pouvoir se libérer et nous quitter sans regret.
Lorsque nous sommes identifiés a une personne séparée, nous savons bien ce qui se passe.
Quelque soit l'évenement qui nous affecte, il met en branle tout un mécanisme de jugements de réactions et de tensions, et perpétue une souffrance dont nous aurrons bien du mal a sortir, puisqu'elle est la personne même.
Se connaitre en tant que Conscience, libre des objets et leur permettre de nous quitter sans créer de souffrance, pourrait être une définition de la méditation.
Cela révèle en nous la joie tranquille et la paix heureuse, qui ne sont autres que le parfum du Soi ou de la Conscience.
Le point important, est de ne pas attendre l'arrivée de conditions extrèmes ou catastrophique pour s'y interesser et le réaliser.

jeudi 28 novembre 2013

Qui suis je ?



Question :
Qui percoit ?

Réponse :
Voici une question essentielle, car elle revient a demander,  " qui suis je ?", tant il est évident que ce que nous sommes réellement est ce qui percoit, c'est a dire le sujet.
Observons ce qu'il en est .
Nous contemplons un objet, par exemple un arbre.
Nous voyons l'arbre, sa forme, ses branches, nous pouvons même l'appréhender a travers tous nos autres sens.
Mais est ce la toute notre expérience?
En même temps que l'arbre, sont aussi présentes nos réactions, notre corps, sous forme de sensations, parfois de tensions, nos pensées, nos jugements, autrement dit, notre personne.
Cette personne, corps-mental, n'est pas ce qui percoit l'arbre; elle fait elle même partie du percu.
Nous pouvons dire que l'acte de percevoir l'arbre, inclut également celui de percevoir la personne, corps-mental, qui fait intégralement partie de cette perception, et qui l'inflence dailleurs grandement.
La question se pose alors; si dans l'acte de percevoir un objet, la personne n'est pas ce qui percoit, mais fait elle même partie du tableau percu; alors, qui percoit vraiement ?
La est le mystère.
Que pouvons nous en dire?
Lorsqu'un objet est percu, cela signifie qu'il l'est consciemment. (un objet percu inconsciemment n'existerait tout simplement pas).
Cela plus précisemment nous dit que cet objet apparait a la Conscience, qui le percoit.
Nous ignorrons ce qu'est cette Conscience, mais nous savons, nous comprenons, nous réalisons, qu'elle est bien Ce qui percoit, autrement dit, le sujet véritable, Ce que nous sommes.

samedi 23 novembre 2013

Festival des nouveaux mondes , avec le moine Gojo .



5ème Festival des Nouveaux Mondes 2013

Du 5 au 8 Décembre 2013

A Cassis ( 13260)

Le but de ce festival des nouveaux mondes qui se déroule chaque année a Cassis, et pour la premiere fois en hiver, est de chercher a créer, a travers diverses manifestation, films, concerts, conférences, rencontres, ateliers, des ponts entre sagesses anciennes et nouvelles sciences.

De nombreuses manifestations aurront lieux pendant ces 4 jours (du jeudi au dimanche).

A cette occasion le moine Gojo proposera le dimanche 8 décembre de 10h a 12h30 une rencontre autours de la non-dualité.
Méditation et dialogue.

Le lieu:  Centre culturel de Cassis.

Renseignements:
lesnouveauxmondes@gmail.com
ou tel : 06 64 41 57 79
Site: www.associationlesnouveauxmondes.com


Rencontre a suivre:
Retraite d'hiver en Provence dans le Luberon du 28 décembre au 1er janvier 2014.

lundi 18 novembre 2013

L'importance du Maitre .



Question :
Puisque le silence semble être l'ultime enseignement, les réponses d'un instructeur, répondant a la place du Soi sont elles utiles, et plus généralement, avoir un Maitre est il nécessaire?

Réponse :
La réponse a cette question est comme la différence entre théoriquement et pratiquement .
Théoriquement, tout est dans le silence, tout est Conscience.
Mais est ce bien notre vécu, notre expérience?
Théoriquement, nous n'avons besoin de rien, nous sommes complet, parfait, un.
Mais pratiquement, bien souvent, nous sommes en proie au doute et a la souffrance.
Le contact avec un Maitre ou un ami spirituel et la possibilité de le questionner, peut être une aide précieuse et nous faire économiser beaucoup de temps et d'énergie en pointant directement vers l'essentiel, alors que nous serions restés a tatonner dans nos doutes.
L'enseignant ne répond pas a la place du Soi, il est l'expression même du Soi, qui a ce moment, choisit cette facon pour se découvrir a nous.
Le Soi ou la Conscience ne se limite pas au silence, il est aussi dans le questionnement et dans les réponses recues.
En fait, c'est a chacun de voir pour lui même.
Simplement, lorsque nous sommes sur un chemin, il est parfois fort utile d'interroger celui qui l'a déja parcouru.
Le pire serait de s'illusionner sur soi même, prétendant n'avoir besoin de personne.

Il est légitime pendant le temps qu'il faudra de poser des questions.
Il est normal de ressentir, pour certains en tous cas, le besoin de rencontrer son Maitre .
Par la suite, lorsque la paix s'établit réellement en nous, nous découvront notre propre liberté, et le questionnement change.
Le silence se fait plus présent.
Ce silence est plénitude, et cette plénitude se partage joyeusement avec tous.
Les rencontres avec notre Maitre deviennent alors simple célébration de Cela.

lundi 11 novembre 2013

La Conscience, avec ou sans objet .



Les pensées, les sensations, les perceptions, viennent en nous pour se libérer.
Elles doivent être accueillies.
Dans cet accueil, sans choix, sans intention, inconditionel (ce qui pourrait être une définition de l'amour), sans même personne pour le faire, parfois pour la premiere fois, Ce qui est, peut être percu et accepté.
C'est ainsi, en l'abscence de toute activité du moi, (lui même faisant intégralement parti du percu et donc du problème), que se libèrent les objets et la souffrance.
Lorsqu'ils se libèrent, et que l'étau qui parfois nous prenait a la gorge disparait, cela nous laisse dans une tranquillité, une paix, jusque la inconnue.
Cette paix, n'est ni un nouvel objet, ni même un état de la personne.
Elle est le substrat même, le parfum de la Conscience, en laquelle tout se joue.
Une fois découverte cette réalité dans l'appaisement des objets ou des situations, il sera indiqué quelle existe même en leur présence.
En fait, tout baigne en elle.
Découvrir cela et permettre aux choses d'apparaitre, de se déployer, et de se libérer au sein de l'immuable Présence que nous sommes, est célébration.
C'est aussi la source même de la guérison.

dimanche 3 novembre 2013

Méditation .



L'automne s'avance doucement. Il fait encore bon, mais la lumière s'adoucit.
Les sous bois se teintent de couleurs, ca sent le feu de bois et les champignons.
Marcher doucement dans la nature, entouré de beauté est une invitation a la méditation.

A propos de méditation, voici une mauvaise et une bonne nouvelle.
La mauvaise :
Vous ne pouvez méditer!
Ce pour deux raisons .
Premièrement, qui va méditer?
Il n'ya que le corps, les pensées, nul part vous ne trouverez de méditant.
La deuxième:
Un fragment, jamais ne pourra réaliser le tout. Autrement dit, il est impossible  pour une personne limitée séparée, de réaliser la globalité, la totalité, de la vie.
Voyons a présent la bonne nouvelle:
Vous n'avez pas besoin de méditer !
Qu'est ce que cela veut dire?
Vous n'avez pas besoin d'essayer, aucun effort n'est requis
Lorsque l'idée de méditer apparait en vous, lorsque vous en ressentez l'envie, l'appel, la joie....
La méditation est en fait déja la.
Ne cherchez pas a fabriquer, a induire la méditation. Tout effort serait totalement voué a l'échec.
Laissez plutot la méditation venir a vous.
Bien qu'elle puisse le faire avec puissance, la pluspart du temps, ce sera avec douceur, discrétion.
Laissez vous faire, bientot vous vous sentirez baigné de paix, de douceur , de joie.....
Oubliez vous, laissez le parfum vous conduir a sa source.

samedi 26 octobre 2013

Retraite d'hiver en Provence dans le Luberon du 28 décembre 2013 au 1er janvier 2014 .



Méditation et non-dualité
Découverte de la Présence
Célébration de la Conscience


Retraite d'hiver en Provence dans le Luberon du 28 décembre au 1er janvier 2014.


Comme chaque année, la retraite d'hiver réunira la "famille" de l'Advaita, a la fois dans la méditation, l'investigation, mais aussi la célébration.
C'est une très belle occasion de se retrouver joyeusement pour passer cette fin d'anné ensembles et de démarer la nouvelle, sous le signe de la Présence.

La retraite débutera le samedi 28 décembre a 16h30 et se terminera le dimanche 1er janvier dans l'apres midi.

Le lieu:
Dans la nature au dessus de la petite ville d'Apt en Provence dans le Luberon
50 km au nord d'Aix en Provence, 50 km a l'est d'Avignon.
Gare TGV : Avignon TGV puis cars, aeroport: Marseille Marignane.

Le programme:
Méditation, approche corporelle, dialogues, et le réveillon du nouvel an.

Sont compris dans la retraite:
les enseignements, les repas, le réveillon.

Pas d'hébergement sur place , mais nombreuses possibilités alentours (nous pouvons vous en indiquer quelques unes).

ATTENTION :
Le nombre de places pour cette retraite est limité. Il est prudent de vous inscrire et de réserver un hébergement des que vous êtes décidés!
il est possible de ne participer qu'a une partie de la retraite , mais priorité sera donnée a ceux s'inscrivant pour la totalité.

Renseignements, inscriptions :
écrire : lemoinegojo@gmail.com


A bientot

lundi 21 octobre 2013

A propos du chemin spirituel, du corps, de la souffrance, et du bonheur.



Question:
C'était une longue question a propos de la Voie, du corps, de la souffrance, et du bonheur....

Réponse:
Le corps, parfois, est souffrance. Il est mortel, il peut nous donner du plaisir, mais aussi nous tourmenter.
La raison spirituelle de cela est de nous offrir l'opportunité de ne pas nous identifier au corps.
Cela nous dit :
"vois ce corps douloureux et mortel, il apparait en toi, mais tu n'es pas cela."
Le corps n'est pas une prison, il n'y a pas de mur, pas de limite.
Lorsque vous l'écoutez, le corps est sensation; et ces sensations apparaissent et disparaissent en vous.
Le corps-sensation est percu. Il apparait et pointe vers la Conscience qui le percoit, la même Conscience qui percoit également les pensées et le monde.
Cette Conscience accueille inconditionnellement tout ce qui apparait en elle, mais elle est libre de ce qu'elle percoit.
Soyez cette Conscience!
Le corps existe, il est votre compagnon, il vous aide ainsi a réveller ce que vous êtes (la Présence au sein de laquelle il apparait). Aussi, est il bon de le respecter, de l'entretenir, de le maintenir en bon état, avec intelligence.
Sur la voie véritable, il n'ya pas de règle formelle, de restriction ni d'obligation.
La recomandation la plus authentique pourrait être:
"suivez ce qui vous rend réellement heureux, écoutez votre coeur, votre joie, et suivez cela, même si cela semble vous écarter des conventions étriquées apparentes."
Vous ne risquez pas ainsi de vous tromper, Dieu est cette joie, ce bonheur même.
Vous dites ne pas ressentir la joie.....
Laissez de coté les règles, apprenez a écouter votre coeur.
La Voie spirituelle n'est pas qu'une compréhension théorique. Cela doit nous percuter profondément et ce n'est pas toujours évident seul.
Le corps aussi participe de cette réalisation.
Il se peut , parfois, qu'existe en lui des mécanismes profondéments liés a l'identification a la personne, a notre histoire.
Ces mécanismes en nous se présentent sous forme de tensions, souvent cachées.
Ces tensions bloquent en nous l'effusion de la joie.
Il est donc important de les voir et de leur permettre de se libérer.
Vous me dites que la vie, pour vous, a souvent étée pleine de tristesse et de déceptions.
Cela vous indique une erreur dans votre compréhension profonde.
Vous me parlez aussi de la solitude......
La Voie spirituelle est amour, joie et plénitude.
Cela se partage avec bonheur et avant tout, avec ceux qui partagent le même chemin.
Alors, je vous le dit, si vous le sentez, sortez de votre coquille, bougez, venez par exemple participer a une rencontre ou a une retraite.
Consacrez votre vie a Cela, vous ne le regretterez pas!

dimanche 13 octobre 2013

Méditation et non-dualité, rencontre a Apt, samedi 9 et dimanche 10 novembre 2013.



Méditation et non-dualité
Découverte de la Présence
Célébration de la Conscience.


Rencontre a Apt, samedi 9 et dimanche 10 novembre 2013.

La rencontre débute le samedi 9 a 16h et se termine le dimanche 10 en fin d'après midi.

Le lieu :
Dans la nature au dessus de la petite ville d'Apt, en provence dans le Luberon.


Au programme:
méditation, dialogues, approche corporelle.

Attention:
Pour le samedi soir et le dimanche a midi, chacun apporte de quoi se restaurer, et on partage.

Pas d'hébergement sur place, mais nombreuses possibilités alentours.

Renseignements, inscriptions :
écrire:  lemoinegojo@gmail.com


A noter :
la retraite d'hiver aura lieu a Apt du 28 décembre 2012, au 1er janvier 2014 .

mercredi 9 octobre 2013

La pratique sans but personnel .




Dans la Voie spirituelle, l'investigation nous permet de voir clairement que nous ne sommes pas une entité séparée.
La personne, corps-mental, existe bien, mais elle fait intégalement partie du festoiement des objets apparaissant au sein de la Conscience que nous sommes.
Cette compréhension, lorsqu'elle est réelle, entraine forcément des effets dans notre vie.
L'un d'eux, est l'arret de cette importance excessive démesurée que nous donnons généralement a notre personne.
Cela est vrai aussi dans la Voie.
Lorsque nous commencons a nous intéresser a la perspective spirituelle, cet intéret est naturellement tres personnel.
Nous voulons être mieux, nous voulons compendre, nous voulons être réalisé.....
Tout cela tourne constament autours de moi; moi ceci, moi cela, moi éveillé....
Lorsque notre compréhension murit, cet inéret, fièvreusement auto-centré ou ego-centré sur notre personne, se relache.
Notre pratique spirituelle peut devenir alors plus ouverte, plus détendue, et plus généreuse.
Lorsque nous participons a une rencontre, ou a une retraite, ce n'est plus pour notre bénéfice personnel, c'est aussi naturellement pour en partager le parfum, pour aider notre maitre et la sangha (le groupe spirituel).
Lorsque notre pratique spirituelle devient ainsi désintéressée, soucieuse de l'aide qu'elle peut offrir aux autres, plutot qu'exclusivement nombriliste, c'est a coup sûre un signe de profonde maturité.
Cette maturité est naturellement joyeuse, et cette joie se partage avec bonheur.

mardi 1 octobre 2013

Vigilance .


Question :
Qu'est ce que la vigilance ?

Réponse:
Sans doute y a t il plein de sortes de vigilances et de techniques pour l'être.
Mais la vigilance, dans son sens le plus profond, c'est de voir clairement qu'il n'y a personne pour être vigilant.
Cette vigilance suprême, n'est jamais mise en défaut.

dimanche 22 septembre 2013

Méditation et non-dualité a Marseille, samedi 5 et dimanche 6 octobre 2013.

Méditation et non-dualité
Découverte de la Présence
Célébration de la Conscience.


Rencontre a Marseille :
Samedi 5 et dimanche 6 octobre 2013

Horaires :
Samedi 5 a 19h30
Dimanche 6 de 10h a 17h

le lieu :
Chez Florence Rostand et Simone Sabatié
54 boulevard Michelet 13008 Marseille .
Métro : rond point du Prado.

Au programme:
méditation, dialogue, approche corporelle.

Renseignements inscriptions:
par mail (de préférence) : contact@prajna13.fr
par tel : Prajna : 07.77.04.54.03


Rencontre précédente:
Samedi 28 et dimanche 29 septembre 2013 a Paris.

samedi 14 septembre 2013

Ramana Maharshi .


Ramana Maharshi, fut sans doute l'un des plus grands maitres indiens de la non-dualité (advaita).
L'essentiel de sa transmission passait, parait il, par le silence; mais il enseignait aussi une approche spécifique, appellée "atma vichara", ou auto-investigation su Soi, sur laquelle il mettait fortement l'accent.
Pourtant, étonnament, parmi les nombreuses personnes attirées par la présence de Ramana, assez peu semblaient suivre cette approche qu'il recommandait souvent.
Même en sa présence, certains continuaient a accomplir des cérémonies, des rituels, a réciter des mantras ou des prières, a invoquer tel ou tel dieu....
Lorsque on participe, ou organise un stage ou une retraite en occident, consacré a la non-dualité, il est toujours très etonnant de prendre connaissance du programme que ce sont concoctés certains, avant ou après.
Qui envisage très vite de participer a une rencontre organisée par un célébre enseignant.
Qui part visiter un gourou en Inde.
Qui participe a des ateliers de psychothérapie, de guérison, de découverte de son moi profond, de son enfant interieur, de son coté féminin ou masculin caché, de trantra, de chamanisme, de chant sacré, de découverte de ses vies antérieures, de purification karmique, de libération des chakras, d'harmonisation des énergies, de découverte de son maitre intérieur, de spiritualité quantique (ca, ca vient de sortir), etc, etc........
Pascal ne disait il pas :
" Tout le malheur de l'homme vient du fait qu'il est incapable de rester chez lui, assis tranquillement sur une chaise."
Le véritable chez soi, ne devrait il pas désigner le Soi, la Présence?
Rester assis , tranquille, être ce que nous sommes, sans fioriture.
Laisser tensions, illusions, simplement s'apaiser, se libérer, dans l'absence de toute activitée fébrile d'une personne imaginaire, semble être la plus difficile des choses, pour ceux embarqués dans le tourbillon d'une recherche sans fin.
Lorsqu'on lui expliquait cela, Ramana se contentait de dire doucement :
" Oh quel dommage,
    Oh quel dommage ."

dimanche 8 septembre 2013

Méditation et non-dualité a Paris : samedi 28 et dimanche 29 septembre 2013 .


Méditation et non-dualité
Découverte de la Présence
Célébration de la Conscience .


Rencontre a Paris:
Samedi 28 et dimanche 29 septembre 2013 .

La rencontre débute le samedi 28 a 19h et se poursuit le dimanche 29 toute la journée.

Au programme:
méditation, dialogue, approche corporelle.

Le lieu:
a Paris dans le 13em arrondissement.

Renseignements inscriptions :
par mail, écrire : michele.muller8@free.fr


Rencontre a suivre :
samedi 5 et dimanche 6 octobre a Marseille.

mardi 3 septembre 2013

La joie de la Présence .


Lors d'un stage ou d'une retraite, le plus beau cadeau est sans doute de voir le bonheur et la joie des participants.
Ce bonheur n'est pas lié a une activité spéciale, au fond, nous ne faisons rien de très particulier.
Il prend sa source dans la Présence même.
Lorsque nous sommes ainsi heureux, il n'y a rien d'autre a faire que d'en profiter, de s'y abandonner.
Constater aussi que cette joie, n'est pas causée par un objet ou une situation en particulier.
Lorsque parfois, ce bonheur semble se retirer ou palir, quelques moyens habiles peuvent nous aider a revenir a la  juste perspective; comme l'investigation , si chere a Ramana:
Qui suis je? Suis je ce corps? Une pensée ?
A qui tous ces objets apparaissent ils ?

Finalement, le meilleur moyen de retrouver la Présence, c'est d'y être.
Le meilleur moyen pour y être, c'est de voir qu'il n'y a personne pour y être !

jeudi 29 août 2013

Soyez amoureux de la Présence !



La retraité d'été c'est terminée dans une ambiance joyeuse et détendue.
Doucement le temps change, les soirées sont plus fraiches, la lumière plus douce.
Chacun retourne a ses activités habituelles, professionnelles ou familliales.
S'il vous plait, après avoir partagé avec bonheur pendant quelques jours la douceur du Soi, ne vous perdez pas dans les objets, dans les activités !
Restez chez vous, c'est a dire, demeurez sciemment la Conscience ou le Soi.
Laissez ensuite toutes choses se produire, se dérouler, en vous; au sein même de votre originelle tranquillité.
Ne vous laissez pas duper, fasciner, par les objets.
Le trésor que chacun recherche, parfois même sans le savoir, est ici et maintenant.
Soyez amoureux de la Présence!
Son parfum subtil enveloppera alors toutes choses de sa fragrance et votre vie pourra se déployer joyeusement comme une célébration de Cela.

dimanche 18 août 2013

Participer a une retraite ou a une rencontre .


La retraite d'été commencera dans quelques jours.
Elle est l'occasion de découvrir et d'approfondir la Présence.
Tout, a chaque instant, participe de cette découverte, et les petits inconvénients inévitables,par exemple parfois liés au groupe, également.
Tous ceux qui participent a ces rencontres, savent combien il est précieux de se réunir ainsi pour célébrer l'essentiel.
La joie est le parfum de nos réunions, elle se découvre, doucement, et imprègne toutes choses.
Nous sommes désolés faute de place, de n'avoir pu accueillir cet été toutes les demandes d'inscriptions, mais il y aura d'autres occasions des la rentrée.
Vous pouvez aussi envisager d'organiser chez vous ce genre de rencontre, avec quelques ami(e)s
interessé(e)s par la spiritualité.
Dans ce cas, veuillez nous contacter pour envisager cela.
Participer a un stage ou a une rencontre, signifie aussi réaliser que rien n'est séparé.
Cela permet d'intégrer toutes choses a la Voie.
Grandes ou petites, rien n'est laissé de coté.
Abandonner notre tendance a toujours vouloir choisir est important.
Lorsque j'étais avec mon maitre, j'avais compris cela.
Je participais , bien sûre, aux méditations formelles, aux dialogues....Mais je trainais toujours après les séances, au cas ou l'opportunité d'aller prendre un verre, ou diner dans un restaurant se présente.
Parfois, il sagissait juste d'aider a préparer une salle pour la rencontre suivante, ou a ne rien faire de particulier.
C'est ainsi qu'au cours de ces années, se dévoilerent, imprévisibles, des instants de grace ou de compréhension, lors de moments informels, autours d'un café, dans un bistrot....

Lors de nos rencontres, il est laissé une grande liberté a chacun.
Certains, parfois choisissent de ne pas venir méditer, ou de ne pas déjeuner avec les autres.
Cela est surement une erreur.
Considérez plutot qu'une rencontre, ou qu'une retraite est un tout, et que la Voie inclut chaque instant, même les plus insignifiants, en apparence.

A bientot.

mardi 13 août 2013

Se libérer des problèmes .


Imaginez une situation stessante, dérangeante, ou même horrible.
En fait, il n'y a pas de situation stressante, dérangeante ou horrible.
Stressant, dérangeant, horrible, apparaissent en vous.
Ce sont des pensées, et surtout des tensions.
Pour vous libérer de cette situation, vous devez libérer ces tensions en vous.
En les libérant en vous, vous les libérez aussi dans le monde.
Ne dites pas : "c'est impossible, ca ne marche pas...."
Ce ne sont que des excuses.
Simplement, faites le; et voyez ce qui se passe....

mercredi 7 août 2013

L'éveil sans début ni fin...


Beaucoup de chercheurs croient que l'éveil est le but.
Ils imaginent cela comme un évènement remarquable, pouvant résoudre tous leurs problèmes.
Ils pensent évidement ardement pouvoir obtenir cela, et ensuite rentrer chez eux en n'ayant plus besoin de continuer a venir aux stages, retraites, ni de rencontrer leur maitre.
Certains même se voient en enseignants spirituel, et programment une belle carrière, avec satsang, livre, conférences, youtube, et bien sure, l'hiver a Tiruvanamalai.
Voila bien le fond de la misère.
Que se passe t il vraiement lorsque nous acceptons d'etre sans projet, sans plan de carrière, juste amoureux de la vérité et de la recherche?
Une simplification se fait.
Les fantasmes, les projets, a propos de la vérité nous quittent.
Nos brillantes connaissances théoriques aussi.
Nous devenons simplifiés, véritablement pauvres au sens ou maitre Eckhart l'entendait :
 "l'homme véritablement pauvre en esprit est celui qui n'a rien (désencombré de toute position ou personnage), qui ne sait rien (simplifié de tout intellectualisme redondant), qui ne veut rien (libre de lui même)."
A celui la, et a celui la seulement, Dieu, se donne sans réserve.
Dans cet appaisement de toute tension, de tout vouloir, de toute recherche même, l'imtemporelle Présence apparait et nous saisit.
Son parfum nous accompagne alors au coeur de notre vie quotidienne.
Une retraite, un stage, n'ont plus d'autre but que de vivre ce bonheur et de partager ce parfum.
La question d'un objectif ou de notre éveil, devient totalement hors sujet.
Cette pratique est précisément celle de l'éveil sans début ni fin. Elle est tout simplement l'actualisation de la joie, de la paix, du bonheur.
Rien a atteindre, rien a comprendre, rien a faire, est la réalisation que nous sommes déja Cela.
Les calculs, les projets bizares, (comme devenir le nouveau sage a la mode), les besoins névrotiques, les peurs, nous quittent , naturellement.
Tout est la , et nous ressentons le joie de le partager avec nos amis , et avec notre maitre.

samedi 3 août 2013

Un silence.....

Ce matin très tot, il y avait un silence....
Les formes des arbres, des collines, émergeaient doucement de la nuit, les insectes nocturnes c'étaient tus, ceux du matin n'étaient pas encore réveillés. On n'entendait pas un oiseau.
Tout était immobile, comme figé.
Pas la moindre brise pour faire danser les grands arbres.
Ce silence d'un nouveau jour naissant et celui de la méditation, étaient le même.
Il était accueil.
Accueil pour cette nouvelle journée, pour tout ce qui surgirait en elle; mais pour le moment, il jouissait simplement de sa propre tranquillité; et cette tranquillité silencieuse devenait étrangement vibrante, comme en dehors du temps.
La méditation n'est jamais dans l'espace temps.
En elle, l'espace et le temps, puis toutes choses sont contenues et accueillies.
Le soleil apparut.
La lumière a la fois douce et crue, joua un instant sur les feuillages, puis innonda les collines, et cette lumière silencieuse aussi, portait en elle ce parfum de l'immobilité.
Ce fut un ravissement.
Plus tard, un oiseau, comme timidement, commenca a chanter.
Un chat, surgit de nul part, apparut.
Un nouveau jour commencait.

lundi 22 juillet 2013

Retraite d'été en Provence dans le Luberon du mercredi 21 au dimanche 25 aout 2013 .

Méditation et non-dualité
Découverte de la Présence
Célébration de la Conscience.


Retraite d'été en Provence dans le Luberon
du mercredi 21 au dimanche 25 aout 2013.


La retraite débute le mercredi 21 aout a 16h30 et se termine le dimanche 25 dans l'apres midi.

Au programme:
méditation, dialogues, approche corporelle.

Le nombre maximum de participants que nous pouvons accueillir est maintenant atteind.
Il ne nous est plus possible d'enregistrer de nouvelles inscriptions, faute de place.

Si vous êtes déja inscrit, vous devez confirmer votre inscription avant au plus tard le mardi 13 aout.
Si vous souhaitez vous inscrire, vous pouvez le faire, par mail, vous serez alors enregistré sur une liste d'attente.
En cas de désistement de personnes déja inscrites, vous serrez alors contacté.

Renseignements, inscriptions ,
écrire:  lemoinegojo@gmail.com

A bientot.

mercredi 17 juillet 2013

Méditation .

Ne faites pas de la méditation un boulot, ni une corvée.
Suivez votre coeur.
Lorsque s'éveille en vous le désir ou l'aspiration pour la vérité, laissez le se déployer, comme il le souhaite.
Ce peut être en lisant un texte qui vous inspire, en écoutant une musique qui vous touche, en vous promenant dans la nature, ou peut être même en restant juste sans rien faire.
Lorsque s'éléve en vous le désir de méditer, alors, suivez le sans hésitation.
Ce désir est celui du divin qui se cherche en vous.
La méditation n'est pas exclusivement réservée a l'espace  protégé de votre chambre.
Laissez la vous inviter a sa convenance.
Ne cherchez pas a l'enfermer, a la poursuivre, a la retenir, ni même a la comprendre.
Simplement, avec délice, goutez son parfum.
Soyez ouvert a ce surgissement.
Lorsque vous l'avez déja ressenti, et que , sans intention particulière, vous êtes simplement disponible, il ne manquera pas de se manifester a nouveau.
La Conscience, l'ultime sujet, nous reste a jamais inconnue, mais nous pouvons laisser son parfum nous conduire a elle.
Il est la joie sans cause, la paix, le bonheur....
Ce que nous recherchions.

vendredi 5 juillet 2013

Libérez la vie !

Dans l'approche non-duelle, la compréhension est une part très importante.
Elle concerne dabord le mental.
Il est essentiel que le mental comprenne de quoi il retourne et puisse être satisfait.
Un mental satisfait, signifie un mental paisible et silencieux, un mental silencieux signifie un mental sans pensée, et un mental sans pensée signifie tout simplement plus de mental; car les pensées, sont précisément le mental.
Seul demeure, évidement, le mental fonctionel, nécessaire dans notre vie habituelle.
Cette compréhension vous invite a vivre la méditation.
Nous contemplons alors le va et vient des objets, perceptions, sensations, pensées, au sein de la Conscience, qui se révele a nous comme l'espace lumineux qui accueille toutes choses.
Lorsque la Conscience devient notre "expérience",, une douceur apparait, elle en est le parfum.
Naturellement, cette compréhension devra quitter le cadre protégé de la sale de méditation, pour se transposer dans la vie quotidienne active.

Hélas, bien souvent, ne tarderons pas a se manifester a nous quantité d'expériences qui sembleront avoir le pouvoir de réactiver en nous les mécanismes de la personne, et de mettre a mal notre toute nouvelle compréhension.
Il est essentiel de ne pas se décourager, de ne pas se juger.
Toutes ces situations qui nous rendent misérables, ont dans notre vécu un point commun; elles suscitent en nous une puissante tension.
C'est cette tension, qui finalement semble vouloir nous dire que nous sommes malheureux et séparés.
C'est cette tension, qui bloque en nous le flot de la joie et de la paix.
Il est très important que notre réalisation englobe tous les aspects de notre expérience; la pensée, l'intelligence, mais aussi le ressenti, le corps, que tous les aspects de notre vie participent de notre éveil et de notre joie.
Pour cela, ces tensions doivent etre vus, telles qu'elles sont. Il est essentiel de leur permettre de se libérer.
C'est ainsi aussi que les problèmes se liberent, que notre vie se libere....
Une profonde et lumineuse certitude, ainsi qu'une grande confiance apparaissent en nous.
Comment faire, demanderez vous peut être?
Nous en reparlerons.....

vendredi 28 juin 2013

Les relations .

Question :
A force de dire qu'il n'y a personne, ne risque t on pas de ne plus rien avoir a partager au plan de la relation?

Réponse :
Tout dabord, il n'a jamais été question de passer son temps a dire qu'il n'y avait personne.
Le point important, n'est pas de répéter un discours plus ou moins bien assimilé, mais de comprendre ce qui est vrai.
Comment la réalisation du vrai pourrait elle nuire en quoi que ce soit a nôtre vie ou a nos relations ?
Voyez plutot que les problèmes naissent tous de notre incompréhension, de nos illusions, et de nos attachements.
Lorsque vous regardez de tres près ce que vous êtes et ce qu'est la vie, vous constatez avec surprise que le personnage auquel vous étiez si fortement attaché, n'est en fait qu'un élément d'un paysage plus vaste qui se produit.
Ce personnage se produit, la vie se produit, la tristesse, la joie, la colère, le voisin, notre enfant, le match de foot, les guerres, les actes de compassion, se produisent.
Tout cela apparait en nous, se déploie, nous quitte....
Tout cela est accueilli inconditionnellement, lorsque nous constatons que notre petit personnage n'est pas ce qui accueille, mais fait parti de ce formidable maelstrom qui se produit.
Lorsque nous contemplons cela, il y a la joie, la joie de l'unité et de la différence, il y a le partage véritable, il y a l'ouverture.
Lorsque nous nous refermons sur une personne, pourtant imaginaire, s'identifiant a un objet, qui souhaite entrer en relation avec d'autres objets, ses semblables ou le monde, il y a la peur, le conflit, la guerre.

Voyez clairement que la vraie relation et l'authentique partage viennent de ce qui fonde profondément notre unité avec toutes choses.
Ouvrez vous a Cela.
La vie devient alors célébration.

vendredi 21 juin 2013

Rencontre a la Ciotat, samedi 29 et dimanche 30 juin 2013 .

Méditation et non-dualité
Découverte de la Présence
Célébration de la Conscience.


Rencontre a la Ciotat :
Samedi 29 et dimanche 30 juin 2013 .

Horaires :
samedi : 18h30--20h30
dimanche : 10h--12h30, 15h--17h30 .

Au programme:
Méditation, dialogues, approche corporelle .


Le lieu :
Dojo Zen de la Ciotat, 658 avenue Emile Ripert, la Ciotat.


Renseignements , inscriptions :
par mail, écrire : gaia.tara@gmail.fr
par tel ou sms : Yvanna : 06 87 52 00 43


Rencontre a suivre:
Retraite d'été en Provence dans le Luberon
du 21 au 25 aout 2013.
(voir info dans les messages précédents).




mardi 18 juin 2013

La voie de la girouette .

Pour les amoureux de la Voie, deux choses sont essentielles.
Réaliser intimement le Soi, la Conscience au coeur de notre vie. Et ensuite, vivre en accord avec cette compréhension.
Aller constamment de ci de la, au grès des vents, telle une girouette qui change tout le temps d'orientation, suivre un enseignement spirituel, s'enthousiasmer pour un autre, multiplier stages, satsang, rencontres, considérer que tout est pareil parce que les mots se ressemblent, être incapable de la moindre constance dans une pratique, ne nous ménera pas bien loin.
Ce n'est pas a coup de stages, d'exotisme, de tourisme spirituel que se fait la compréhension-réalisation. C'est dans le secret paisible de notre coeur.
Plutot que de courir partout en quète de ce qui pourra rassasier notre manque, il est plus que nécessaire de s'enraciner.
Découvrir en nous l'inéffable Présence au sein de laquelle toutes ces fantaisies vont et viennent.
Laisser doucement notre vie, dans toutes ses particularités, s'enraciner dans les profondeurs du Soi.
C'est ainsi que la paix se dévoile et que la joie sans cause apparait.
Lorsque la Conscience se révele comme étant l'essence même de ce que nous sommes, le quotidien s'éclaire d'un nouveau sens, véritablement spirituel.
La fascination pour les nouveaux gourous  auto-proclamés, et auto-révélés nous quitte, le besoin de multiplier les stages disparait.
Peut être aurons nous simplement envie de nous assoir ensembles avec notre Maitre ou quelques amis, sans recherche particulière; juste pour savourer et partager le parfum de la Présence.

samedi 15 juin 2013

Rencontre a Paris , samedi 22 et dimanche 23 juin 2013 .

Méditation et non-dualité
Découverte de la Présence
Célébration de la Conscience.


Rencontre a Paris , samedi 22 et dimanche 23 juin 2013.

La rencontre commence le samedi 22 a 19h et se poursuit le dimanche toute la journée.

le lieu : a Paris dans le 13em

Au programme:
méditation, dialogues, approche corporelle.

Renseignements, inscriptions,
écrire : michele.muller8@free.fr


Prochaine rencontre a suivre :
29 et 30 juin a la Ciotat.

dimanche 9 juin 2013

Eclairages sur la Conscience.

Question :
Qu'est ce que la Conscience ?
Quel est le rapport entre moi, "B", et la Conscience?
La Conscience est elle limité, et quelle est la raison d'être de toutes ces limites que je percois?
Qu'en est il du sommeil?
La personne peut chercher la vérité, mais pourrait elle ne jamais la trouver?
Merci de votre éclairage.
B.

Réponse:
Bien que rien ne puisse remplacer une vraie rencontre, je vais essayer ici de répondre un peu, pas a pas aux questions que vous soulevez.

La Conscience, est ce qui lit ces mots en ce moment. C'est a dire Ce qui les percoit.
Elles est le Sujet ultime.
Ce qui lit ces mots, maintenant, ce qui les percoit, ce n'est pas vous "B", car "B", corps-mental, fait partie de ce qui est percu.
Ce qui percoit ces mots en cet instant sur votre écran, et ce qui percoit aussi la personne que vous croyez être et que vous appellez "B", est la Conscience.

Des objets de toutes sortes sont percus au sein de la Conscience.
Ces objets sont toujours limités, impermanents et mortels; mais cela ne signifie en aucun cas, que la Conscience, qui les percoit, soit elle même limitée , impermanente et mortelle.
La personne limitée apparait a la Conscience, mais ne la limite pas.

Toutes ces limites que nous percevons, sont en quelques sorte source de souffrance.
Leur raison d'être est de nous inciter a nous tourner vers le sans limite, la liberté, le bonheur...

Pendant le sommeil profond, tous les objets nous quittent, la Conscience repose en elle même.

La personne limitée, jamais ne parviendra a réaliser le Soi, la Vérité, mais notre recherche spirituelle est en fait celle de la Vérité qui se cherche en nous...
Faites lui confiance, a chaque fois qu'elle se manifeste a vous, abandonnez vous a elle sans réserve.....


DERNIERE MINUTE :
Deux rencontres seront prochainement organisées autours de la non-dualité:
les 22 et 23 juin a Paris
les 29 et 30 juin a la Ciotat
Les informations concernant ces rencontres figureront bientot sur le blog.

dimanche 2 juin 2013

Le méditant, obstacle a la méditation .

Il a été dit fort justement que le plus grand obstacle a la méditation était la pensée; "je médite".
Le je, c'est a dire la personne, ou l'égo, a en effet tôt fait de récupérer cette nouvelle fantaisie, et de créer un "méditant"; c'est a dire un nouveau personnage, dont il se nourrira pour se maintenir.

Que serai une méditation sans "je", sans méditant?
Simplement, laissez toutes choses libres, d'apparaitre, de disparaitre.
N'exercez aucun contrôle.
Voyez les perceptions diverses, les sensations, les pensées, qui vont et viennent.
Percevez cette subtile sensation de "je".
Elle s'exprime dans l'idée: "c'est moi qui le fait", "qui percoit", "qui décide", "qui contrôle"...
Voyez ce qu'est ce "je".
N'est il pas précisément une pensée, la pensée "moi", mais aussi un ensemble subtil de sensations et de tensions?
Réalisez qu'une pensée ou une sensation, sont tout simplement des choses percues, et jamais ne peuvent être le vrai "je", ou ce qui percoit , le sujet.
Comprenant cela, que faisons nous?
Rien.....
Toute tentative pour faire, ne serai a nouveau que la récupération de cette compréhension par le faux je.
Acceptez simplement cette sensation du je qui se produit, tout en réalisant qu'il n'est justement pas le vrai je.
Ne luttez pas contre lui, laissez le se déployer pour ce qu'il est, pensée et tension.
Tout cela apparait dans la Conscience , pour vous quitter, pour se libérer....
Surtout, ne cherchez pas a le faire!!

lundi 27 mai 2013

Retraite d'été en Provence dans le Luberon du mercredi 21 au dimanche 25 aout 2013.

Méditation et non-dualité
Découverte de la Présence
Célébration de la Conscience.


Retraite d'été en Provence dans le Luberon
Du 21 au 25 aout 2013.

La retraite se déroule en pleine nature dans le Luberon, au dessus de la petite ville d'Apt.
Apt est a 50 km au nord d'Aix en Provence et a 50 km a l'est d'Avignon.

La retraite débute le mercredi 21 aout a 16h30 et se termine le dimanche 25 aout dans l'après midi.

Au programme:
méditation, dialogue, approche corporelle.

Petits déjeuner et repas sont assurés.
La nouriture est bio et végétarienne.

Il n'y a par contre pas d'hébergement sur place.
Cependant, de nombreuses possibilités existent sur Apt et alentours .
(chambres d'hotes, gites, hotels a tous les pris, campings....)
Nous pouvons vous en indiquer quelques unes.

ATTENTION :
Le nombre de places pour cette retraite est limité
également, le Luberon est une région touristique l'été....
Aussi est il important de vous inscrire et de réserver votre hébergement des que possible.

Renseignements, inscriptions,
écrire:  lemoinegojo@gmail.com 

A bientot

vendredi 17 mai 2013

Le dévoilement de la Présence .

La pluie douce lave les arbres et ravive le vert éclatant de leurs feuillages.
Après l'averse, il fait frais, et l'on respire toutes sortes de parfums.
Les oiseaux ont repris leurs gazouillements.
Sans rien faire, de même que la fraicheur ou que le parfum des fleurs nous imprègne, se laisser imprégner par la Présence.
La question revient souvent :
Y a t il quelque chose a faire pour cela?
En avoir envie tout dabord.
Laissez votre attention se défocaliser des objets.
Et puis une écoute, une douceur....
Etre la, sans attente, sans rien, sans recherche, sans technique.
Lorsque la Présence se dévoile, nous réalisons qu'elle n'avait jamais cessée de nous envelopper, de nous accueillir.
Simplement, peut être nous interessions nous a autre chose, a quelque chose justement.
La Présence n'est pas une chose.
Vous ne pouvez la saisir, ni l'obtenir.
Vos efforts sont vains, votre abscence d'effort délibéré aussi.
Pourtant ce matin, sous les grands arbres, cette inéfable Présence semblait étonnamment vibrante.
En elle, tout s'appaisait et devenait silencieux.

lundi 13 mai 2013

Résoudre véritablement les problèmes .

Question :
Vous dites que le désir de faire quelque chose a propos d'un problème ou d'une insatisfaction vient de cette dernière et la perpétue, pouvez vous préciser?

Réponse :
Le problème essentiel dans notre vie, est la croyance que nous entretenons d'être un moi séparé.
A partir de la, nos fonctionements, nos désirs, nos peurs, ont pour but de maintenir cette croyance, parfois de facon subtile.
Prenons par exemple une peur.
Lorsqu'une peur apparait en nous, toute action pour la repousser, la maitriser ou la controler, vient de la peur elle même. (d'ailleur, en l'abscence de la peur, ces actions serraient également abscentes)
Même si au début le problème semble s'appaiser quelque peu, cette activité liée a la peur, ne ferra finalement que la perpétuer, l'ajourner, ou la déplacer en la modifiant quelque peu.
Chercher a controler la peur, quelqu'en soit la facon, est l'activité même de la peur sous une autre forme, qui cherche ainsi a se maintenir.
Jamais ce qui trouve sa source dans la peur ou un autre problème ne nous en libérera!
Généralement pourtant, face aux difficultés, nous nous acharnons a essayer diverses méthodes pour les résoudre, n'hésitant pas a en changer, sans pour autant jamais trouver la paix.
Comprendre cela est essentiel, car croire que nous pourrions résoudre un problème en le controlant ou en le maitrisant est ce qui nous empeche de l'accueillir réellement.
Lorsque nous réalisons avec une grande clarté que toutes nos tentatives, pour ou contre, étaient des manifestations du problème lui même, alors, elles peuvent enfin nous quitter, sans effort.
Que se passe t il alors ?
Pour la premiere fois, en l'abscence de toute activité du moi, le problème peut etre réellement accueilli.
Accueillez ainsi inconditionellement la peur, le désir, la colère....
Laissez les se déployer en vous.
Lorsqu'il n'est plus alimenté par les stratégies de la personne, sans échapatoire, le problème se consume alors de sa propre énergie, et c'est ainsi qu'a un certain moment, il disparait, pour ne plus revenir.
En résumé:
Acceptez le problème.
Comprenez le.
Accueillez le inconditionellement.
Laissez le se libérer avec toutes les tensions qui le composent.
Puis s'il y a quelque chose a faire, faites le.

dimanche 5 mai 2013

Le regard profond .

Généralement, nous ne regardons jamais les choses profondément.
Nous y jettons un coup d'oeil, et nous disons, "j'ai vu" .
Cela  est le regard du mental, qui a rangé déja l'objet percu dans un coin de la mémoire, croyant ainsi le connaitre.
Cette vision- compréhension, n'est que superficielle.
Voir suppose de laisser se poser notre regard sur un objet, une fleur, les nuages, notre enfant, une oeuvre d'art; le mental totalement appaisé, disponible, et laisser ainsi l'objet venir  et se révéler a nous.
Il n'y a pas d'attente, juste nous regardons et laissons aux choses le temps de se dévoiler.
Alors, dans ce silence sans temps, l'objet vu se découvre dans sa réalité.
Plus encore, il révele la silencieuse Présence qui l'accueille, et dans cette abscence de séparation, de dualité, entre ce qui voit, et ce qui est vu, la beauté est.

Voici un poeme du moine Zen ermite Ryokan :

Je n'ai rien de spécial a vous offrir
juste une simple fleur
dans un petit vase
a regarder un long moment....


jeudi 2 mai 2013

Rencontre en Provence dans le Luberon, samedi 25 et dimanche 26 mai 2013 .

Méditation et non-dualité
Découverte de la Présence
Célébration de la Conscience.


Rencontre en Provence dans le Luberon , en pleine nature, au dessus de la petite ville d'Apt.

Samedi 25 et dimanche 26 mai 2013.

La rencontre débute le samedi 25 a 16h30 (16h30--18h30; puis 21h--22h)
Elle se poursuit le dimanche toute la journée.

Au programme : méditation, dialogues, approche corporelle.

Chacun apporte de quoi manger.
Il n'y a pas d'hébergement sur place mais nous pouvons vous en indiquer autours
( attention, réservez rapidement votre hébergement)

Renseignements, inscriptions :
écrire : lemoinegojo@gmail.com


A noter:
La retraite d'été se déroulera vers Apt du mercredi 21 au dimanche 25 aout 2013
(prévoir de réserver rapidement votre hébergement)

A bientot

jeudi 25 avril 2013

Rencontre a Sisteron: samedi 4 et dimanche 5 mai 2013.

Méditation et non-dualité
Découverte de la Présence
Célébration de la Conscience .


Rencontre a Sisteron : Samedi 4 et dimanche 5 mai 2013 .

La rencontre se déroule le samedi 4:  de 19h a 21h et le dimanche 5:  de 10h a 17h

Au programe:
Samedi : méditation puis dialogue
Dimanche : méditation, approche corporelle, dialogue.


Renseignements inscriptions :
Par tel : association Thiglé : 04 92 61 26 93
Par mail : écrire : thigle04@gmail.com
Voir le site : www.thigle.com


Rencontre a suivre : 25 et 26 Mai dans le Luberon, vers Apt

A bientot


dimanche 21 avril 2013

Accepter ce qui est .

La semaine dernière, le printemps était la, presque l'été.
Le soleil déja chaud brillait sur les jeunes feuilles des grands arbres, les faisant intinceler .
Les champs étaient verdoyants, parsemés de fleurs. Le bleu du ciel si tendre.
Aujourd'hui, il nous semble être revenu en arriere.
Le ciel est gris, il fait presque froid, une petite pluie fine tombe, silencieusement.

Vous l'aurez remarqué, un des passe temps préféré des gens est de penser a la météo, puis de se lamenter sans fin. Trop chaud, trop froid.....
Cette attitude, apparemment banale, révele pourtant notre incapacité a accepter sereinement ce qui est.
S'interesser honnetement a la vérité, suppose de laisser notre esprit devenir silencieux, cesser de l'agiter vainement et sans cesse pour des futilités.
Laisser les choses simplement venir a nous et les accueillir, signifie pénétrer totalement le présent.
Alors, dans cette écoute silencieuse de ce qui est, toutes choses peuvent révéler leur beauté, le soleil, la pluie, les êtres, et le merveilleux printemps....

mardi 16 avril 2013

La méditation sans début ni fin.

Vous le savez, la méditation est a la mode.
Il en existe de nombreuses sortes; la méditation boudhiste, zen, tibétaine, la méditation dans le yoga, la méditation chrétienne, les méditations new age, la méditation pour se sentir mieux, pour guérir, pour être plus efficace, plus relaxé, plus spirituel....
Rien de tout cela n'a quelque chose a voir avec ce dont nous parlons ici.
Sans doute parfois, nous asseyons nous un moment, mais ce n'est pas pour méditer ou faire un exercice.
Simplement, nous constatons ce qu'est la continuité de notre expérience.
Quoi que nous fassions, ou pas, il ya des perceptions, des sensations, et des pensées qui s'élevent, se déploient, et disparaissent.
Que nous soyons au bureau, sur un trône, dans une prison, en train d'alligner des chiffres ou simplement assis, il en est toujours ainsi.
Toutes ces expériences existent, mais ou que vous soyez, quoi que vous fassiez, vous êtes Cela en quoi elles vont et viennent.
Et Cela, Ce que vous êtes vraiement, n'a ni début ni fin.
Peut être pouvons nous appeller Cela méditation.....

mercredi 10 avril 2013

Le dévoilement de l'éternité.

Dans l'étrange immobilité du matin, tout c'était tu.
Le chant des oiseaux lui même semblait suspendu, ainsi que la brise légère qui faisait se balancer les grands arbres a la fenêtre.
La lueur de l'aube envahissait doucement la pièce.
L'esprit était totalement immobile, sans une seule pensée, et cette immobilité était celle de toutes choses.
Tout cela semblait se fondre dans un espace sans limite, sans temps, sans centre, pourtant étrangement vibrant.
Ce dévoilement de la Conscience, empreint d'éternité, incluant toutes choses, se poursuivit jusqu'au moment du lever.
Alors son intensité parut s'appaiser...

dimanche 7 avril 2013

Rencontre a Paris : samedi 13 et dimanche 14 avril 2013 .

Méditation et non-dualité
Découverte de la Présence
Célébration de la Conscience.


Rencontre a Paris , samedi 13 et dimanche 14 avril 2013 .

avec le moine Gojo.


La rencontre débute le samedi 13 avril a 19h et se poursuit le dimanche 14 jusqu'en fin de journée.


Au programme :
Méditation, approche corporelle, dialogues.

La rencontre a lieu a Paris dans le 13em arrondissement.
L'inscription est impérative.

Renseignements, inscriptions, écrire :
michele.muller8@free.fr

A bientot .

Rencontre a suivre:  20et 21 avril a Montpellier.

lundi 1 avril 2013

Réaliser la Conscience immortelle .

Question :
Je suis dépité a l'idée qu'a ma mort, de toutes facons, je cesserai de me savoir Conscience. A quoi bon tout cela alors?
Pourquoi aussi y a t il encore tant de peurs en moi, alors que je sais ne pas être le corps-mental?

Réponse :
Vous dites : "a ma mort, je cesserai de me savoir Conscience".
L'erreur est en fait de croire que c'est la personne ou le moi séparé qui réalise la Conscience.
Le point important est précisement de voir que le corps-mental ne réalise rien du tout.
Il est simplement un objet de perception se déployant dans la splendeur.
Ce qui comprend la Conscience, et aussi toutes choses, est la Conscience elle même.
Il est dans ce cas faux de dire qu'a ma mort je cesserai de me savoir Conscience.
Autrement dit, lors de la disparition du corps-mental, seule demeure la Conscience, se connaissant elle même.

Pourquoi y a t il tant de peur alors que je sais ne pas être le corps-mental?
C'est la la différence entre théoriquement et pratiquement , ou réellement.
Théoriquement, je sais que je ne suis pas le corps-mental, mais pratiquement , j'ai peur!
Cela montre simplement que la compréhension véritable ne c'est pas encore totalement réalisée.
La peur, est toujours liée a l'identification au corps-mental, quand elle n'est pas une nécessité biologique vitale.
Mais après tout; qui a peur?

jeudi 14 mars 2013

Rencontres et stages avec le moine Gojo , printemps été 2013 :

Méditation et non-dualité
Découverte de la Présence
Célébration de la Conscience.

Programme provisoire des rencontres et retraites printemps été 2013, avec le moine Gojo:


Samedi 13 et dimanche 14 Avril 2013 :
Rencontre a Paris :
Contact :  michele.muller8@free.fr


Samedi 20 et dimanche 21 Avril 2013 :
Rencontre a Montpellier :
Contact : claude.tejumal@laposte.net


Samedi 4 et dimanche 5 Mai 2013 :
Rencontre a Sisteron :
Contact : thigle04@gmail.com


Samedi 25 et dimanche 26 Mai 2013 :
Rencontre dans le Luberon vers Apt (provence)
Contact : lemoinegojo@gmail.com

Juin 2013 :
A préciser .

Du mercredi 21 au dimanche 25 Aout :
Retraite d'été dans le Luberon vers Apt (provence)
Contact : lemoinegojo@gmail.com 

Information concernant le groupe d'Apt (Luberon) :
Pas de rencontre le mercredi 20 mars.
Prochaine rencontre : jeudi 28 mars a 19h30 .


A bientot .

lundi 11 mars 2013

Méditation :

Ne sollicitez pas le moi.
Juste regardez le, ou plutot, voyez.....
Il n'y a personne pour le voir,
le moi, simplement, est regardé.
Laissez le se dissoudre.
Il n'y a rien a faire,
le moi est soluble dans la Conscience qui le percoit.
Le monde, les pensées, le corps, commencent a s'éloigner, a fondre....
Laissez faire.
La Présence se révele doucement.
Elle enveloppe toutes choses.
Vous êtes Cela.
Bientot, plus rien ne pourra vous en déranger.

jeudi 7 mars 2013

Faut il devenir parfait pour réaliser l'éveil ou le Soi ?

Question :
Faut il devenir parfait pour réaliser l'éveil ou le Soi ?
Réponse :
Qui veut devenir parfait?
Question :
Il sagit de moi bien sûre.
Réponse:
Qu'entendez vous par ce "moi" ?
Question :
Moi, ma personne, évidemment.
Réponse:
C'est a dire le corps-mental ?
Question :
Oui c'est cela.
Réponse :
Qu'entendez vous par rendre parfait le corps-mental?
Question:
Et bien développer la compassion par exemple, ne plus se mettre en colère...
Réponse :
Et le corps ?
Question :
Quoi le corps ?
Réponse :
La personne est le corps-mental, vous m'avez parlé de perfectionner le mental, qu'allez vous faire pour le corps, de la chirurgie esthétique, du body building?
Question :
La vous dites n'importe quoi !
Réponse :
Voyez, vous ne vous inquiettez pas spécialement de perfectionner le corps, car quelque part, profondément, vous savez que vous n'êtes pas ce corps impermanent et mortel.
Question :
Euhh, oui, peut être.
Réponse :
Alors , pourquoi chercher a perfectionner ou purifier le mental?
Question :
Euuuhh....
Réponse :
Etes vous vos pensées, vos humeurs, vos gouts ?
Question :
Non, ils sont la, mais ils ne sont sans doute pas ce que je suis ultimement.
Réponse :
Croyez vous que perfectionner quelque chose que vous n'êtes pas puisse vous rapprocher de ce que vous êtes ?
Question : 
Cela peut aider peut être.
Réponse :
Cela peut aussi renforcer l'attachement a ce que vous n'êtes pas, le corps-mental .
Question :
Alors selon vous, chercher a s'améliorer ne sert a rien ?
Réponse :
Qui veut s'améliorer ?
Question  :
Moi !
Réponse :
Qui est ce moi ?
Question :
Euuuhh ....
Réponse :
N'est ce pas une pensée qui prétend vouloir perfectiooner quoi que ce soit?
Question :
Oui, il ya une pensée.
Réponse :
Qui percoit cette pensée ?
Question :
......
Réponse :
Restez la !
Question :
Ou ca la?
Réponse :
Dans cette abscence, vide de tous concepts.
Question :
Et alors ?
Réponse:
Voyez que dans cette abscence, sont percus le corps, les pensées, y compris celles concernant un quelconque perfectionnement.
Question :
En effet.
Réponse:
Lorsque vous êtes sciemment cette abscence, lui trouvez vous encore quelque chose a perfectionner, ou n'est ce qu'une autre pensée?
Question :
Ce sont des pensées.
Réponse:
Laissez a ces pensées la liberté de passer, que reste t il?
Question :
.....
Réponse:
Restez la, cette abscence de concept va se réveler comme votre véritable Présence.
Elle est la perfection même, ce que vous êtes .
Question :
Alors il n'ya rien a faire?
Réponse :
Soyez sciemment qui vous êtes, et voyez comment cette perfection innée, que vous partagez avec tous, influencera toutes choses.

vendredi 1 mars 2013

Faire confiance . L'absolu et le relatif .

Question :
Dois je faire confiance a mes intuitions et a mon ressenti ?
Quel est le lien entre l'absolu et le relatif ?

Réponse :
Il est important, avant toutes choses, de découvrir en soi la paix sans cause et la joie tranquille, qui sont comme le parfum de notre véritable nature.
C'est a cela qu'il faut faire confiance, et vous pouvez vous y abandonner sans réserve.
Cette paix et cette joie envelopperont progressivement toutes choses de leur douceur.
Par contre, si dans l'approfondissement de votre démarche, difficultés, aridité, souffrance, semblent s'accroitre, c'est la le signe d'un probleme et sans doute d'une mécompréhension.

Voyez;  le rêve du relatif se déploie dans l'absolu que nous sommes, et le révele.
Sa fonction est célébration.
Ultimement, nous découvrons que relatif et absolu, sont en fait unité.

Je vous souhaite bonne chance, mais ne saurrais trop vous conseiller dans votre quête de vous rapprocher d'un maitre, d'un instructeur, ou d'un amis spirituel en qui vous aurriez confiance, car c'est dans la vraie rencontre que ce parfum se partage le mieux.

dimanche 24 février 2013

Satsang en Guadeloupe .

Méditation et non-dualité
Découverte de la Présence
Célébration de la Conscience


Amis Guadeloupéens, le moine Gojo sera en Guadeloupe courant mars 2013.
Si a cette occasion vous souhaitez organiser une rencontre ou même un stage autours de la non-dualité, contactez nous pour en envisager les modalités

Cela peut se faire sous forme d'une soirée questions-réponses ou avec une méditation suivie d'un dialogue, ou lors d'une demie journées, voir d'une journée .

Au programme :
méditation, dialogues, approche corporelle.

Pour nous contacter, écrire :
lemoinegojo@gmail.com

A bientot .

mardi 19 février 2013

Rencontres philosophiques .

Question :
J'envisage d'organiser des rencontres philosophiques, ou a travers la discussion, chacun pourra partager son point de vue sur la vérité.
Qu'en pensez vous?

Réponse :
Le plus important est de découvrir en soi ce centre de clarté intemporel, duquel tout émerge, se déploie et se libère .
Nous l'appelons Conscience, Présence, ou le Soi, notre véritable nature, notre visage originel...
Il est ce que nous partageons tous.
Avant d'avoir réalisé cela, discuter sans fin de la vérité en exposant ses points de vue personnels est sans intéret.
Après avoir réalisé cela, déblatérer sans fin a ce sujet n'a plus d'intéret.
Reste le plaisir d'être ensembles, et le parfum d'amitié qui en résulte, n'est ce pas l'essentiel?

Post scriptum :
Peut être connaissez vous cette parole attribuée a Lao-Tseu:
"l'ignorant parle sans cesse, le sage reste silencieux".
Cela ne signifie pas que le sage doive rester muet.
Simplement, il n'a pas de point de vue a défendre (la vérité n'étant pas un point de vue).
Cependant, il répond volontier aux chercheurs sincères qui l'interrogent.

jeudi 14 février 2013

Les quatres sortes de pensées .

Question :
Ne peut on essayer de démontrer que l'ego est de la même nature que les pensées, qu'il est donc une pensée ?

Réponse :
Les pensées par elle mêmes ne présentent aucun probleme. De même la personne, corps-mental.
Le probleme réside en fait dans l'ignorance, c'est a dire l'ignorance de notre nature véritable, qui crée l'attachement névrotique aux pensées et au corps.
L'essence de l'ignorance est de nous identifier a une personne séparée, nous prenant ainsi pour un objet, alors que nous sommes fondamentalement le sujet, Conscience, en laquelle les différents objets vont et viennent.
Concernant les pensées, elles sont de quatre types principalement .
Les pensées a propos de la vérité, ou de la voie.
Elles sont la pensée de la Conscience en nous, qui cherche a nous attirer ainsi a elle.
Les pensées fonctionnelles, qui nous permettent de résoudre les problemes de la vie au quotidien.
La pensée fulgurante ou intuitive, mystérieusement surgi de la clarté
Enfin, les pensées répétitives, qui tournent en rond et qui ont pour objet essentiel de maintenir en nous la croyance en une entité séparée et d'échapper au vide existentiel qu'elles se complaisent a remplir.
Seule cette derniere catégorie de pensées pose probleme et serra dissoute dans la lumière de la connaissance.

dimanche 10 février 2013

Etre amoureux du Soi ou de la Conscience .

Question :
Est il nécessaire d'être amoureux de la Conscience ou du Soi ?

Réponse :
Qui va tomber amoureux de la Conscience ?
Lorsque vous réalisez qu'il n'y a personne, pas d'entité personnelle pour tomber amoureux de quoi que ce soit, alors, c'est l'amour de la Conscience qui se dévoille a elle même, a travers toutes choses.
L'amour pour la Conscience ou la vérité est nécessaire, mais il n'émane de personne.
Il est l'activité de la Conscience, du Soi, de la Vérité, qui se révelle a elle même.
Laissez vous dissoudre en lui.

lundi 4 février 2013

Rencontre a Paris : 16 et 17 février 2013 .

Méditation et non-dualité
Découverte de la Présence
Célébration de la Conscience.


Rencontre a Paris, samedi 16 et dimanche 17 février 2013

avec le moine Gojo.

La rencontre débute le samedi 16 a 19h, et se poursuit le dimanche 17 toute la journée.

Au programme :
méditation, approche corporelle, dialogues .

La rencontre a lieu a Paris dans le 13em arrondissement.

Renseignements inscriptions, écrire :
michele.muller8@free.fr

A bientot.

jeudi 31 janvier 2013

La transmission silencieuse .

Pendant longtemps, nous errons deci , dela, de stages en stages, de gourous en gourous, de techniques en techniques, alternant spiritualité, développement personel, thérapie....
A toutes forces, nous recherchons un os a ronger. Celui qui enfin comblera nos attentes et appaisera notre névrose.
Certaines fois, nous croyons avoir trouvé enfin, et puis notre poing se referme sur le vide, encore une fois, et nous repartons pour un tour, en quête du prochain stage ou du prochain instructeur vu sur le net.
Un jour peut être, si nous avons de la chance, nous sommes las de tout cela.
Comme une sorte de cape, trop pesante sur nos épaules, le fardeau de la recherche nous quitte, et nous laisse dans une sorte de non savoir et de non avidité.
Cela ne veut pas forcément dire que nous délaissons notre coussin de méditation, ou que notre amour pour la vérité nous a quitté.
Simplement, nous nous retrouvons sans attente.
Dans le Zen, on appelle ce moment, "seulement s'assoir".
La vie continue, nous sommes sans demande.
S'assoir s'avère n'être rien de plus, ni rien de moins, que s'assoir; et il en est de même pour toutes choses.

Lorsque nous retrouvons notre maitre, cette absence en nous, rejoint cette absence en lui, et se révelle comme plénitude.
Telle est la transmission silencieuse.

vendredi 25 janvier 2013

Se libérer du moi .

Question :
Pour se libérer du petit moi, faut il se concentrer sur le Soi ou la Conscience ?

Réponse:
Mais qui va se concentrer sur le Soi-Conscience?
Si c'est le Soi-Conscience lui même, il n'en a pas besoin.
Si c'est le petit moi, alors cette activité, émanant de lui même aura pour effet de le renforcer davantage.
Ne serrait il pas judicieux de commencer par observer et comprendre ce qu'est ce "petit moi" ?
Approchez vous de lui et constater:
il y a le corps-sensations, il y a les pensées, et quoi d'autre?
Rien !
Ou voyez vous un moi dans cela, hormis dans l'idée qu'il y en a un?
Comprenez alors que ce moi fictif n'est pas ce qui percoit ni dirige votre vie.
Il est lui même percu, comme sensations, parfois tensions, et pensées.
Réaliser l'inexistence d'un moi séparé est ce qui nous en libere.
L'ouverture qui en résulte est la Conscience même, ou le Soi.
En elle, tout apparait, se déploie, se libere, naturellement.
Laissez la se révéler a elle même et vous offrir sa splendeur.

dimanche 20 janvier 2013

Ce qui dépend de nous .

Question :
Comment faire la part des choses entre ce qui m'appartient, et dépend de moi, et ce qui est issu de la Conscience ?

Réponse :
Réponse simple: tout est issu de la Conscience, rien ne m'appartient .
Pourquoi ?
Tout simplement car le moi auquel les choses pourraient appartenir, n'existe tout simplement pas.
Si nous regardons de plus près, il n'est que le corps-sensation, et le mental-pensées.
Comment quoique ce soit pourrait il appartenir a une pensée?
En fait, le moi lui même n'appartient a personne. Il apparait simplement a la Conscience, qui le percoit.
Vient alors en générale l'objection classique:
"alors , si rien n'appartient a un moi inexistant, si je tente de dérober votre portefeuille, que se passera t il ?"
Réponse:
Il se passera sans doute une certaine réaction de protection pour empécher cela.
Question :
Et bien voila ! N'est ce pas la la preuve d'un moi aux commandes qui réagit ?
Réponse:
Pas du tout.
Que se passe t il en fait ?
L'action de dérober un portefeuille est apparue ( liée probablement a l'identification a un corps-mental séparé), issue de la Conscience.
A la suite de cela, d'autres actions, toujours issues de la Conscience, visant a prévenir ou a empécher cet acte, se sont également déployées dans la Conscience .
Peut être y a t il eu des pensées, des mots, une action....
Tout cela est l'activité de la Conscience même, et plus nous le comprenons et le percevons, plus nos actions  nous apparaissent comme spontanées et adaptées a la situation.

jeudi 10 janvier 2013

Qui suis je ?

Question :
Pouvez vous me montrer qui je suis vraiment, ma nature originelle ?
Réponse:
Oui.
Question:
Comment?
Réponse:
Voyez ce que vous n'êtes pas.
Question:
Heuu, comment ca?
Réponse:
Etes vous le corps?
Question:
A priori oui.
Réponse:
Le corps est il percu?
Question:
Oui.
Réponse:
Par qui est il percu?
Question:
Par mon esprit.
Réponse:
Qu'appellez vous votre esprit?
Question:
Mes pensées, moi.
Réponses:
Ces pensées forment elles le moi?
Question:
A priori oui.
Réponse:
Pouvez vous percevoir vos pensées?
Question:
Oui.
Réponse:
Qui les percoit?
Question:
Moi.
Réponse:
Qui est ce moi?
Question:
......
Réponse:
Est ce le corps ? Les pensées?
Question:
Il semble que non.
Réponse:
En dehors du corps et des pensées, y a t il quelqu'un pour percevoir ce moi?
Question:
Heuuu, non, j'ai bien la sensation de moi, mais je ne trouve personne.
Réponse:
Autrement dit, le corps-mental est percu, mais il n'est personne pour le percevoir?
Question:
Oui.
Réponse:
Restez la!
Question:
Ou ca la?
Réponse:
La ou il n'ya rien.
Question:
Impossible, les pensées sont toujours la.
Réponse:
Ces pensées n'apparaissent elles pas en ce rien?
Question:
Exactement.
Réponse:
Le corps, le monde, n'apparaissent ils pas la aussi?
Question:
Oui.
Réponse:
Alors vous y êtes.
Question:
Ou ca?
Réponse:
La d'ou vous n'êtes en fait jamais parti.
Question:
Mais encore?
Réponse:
Ce qui ne nait, ni ne meurt.
Question:
?
Réponse:
Ne le quittez pas!

dimanche 6 janvier 2013

Francis Lucille ou l'amour du Soi.

Lors d'une rencontre a Paris, Francis Lucille, maitre dans la voie de la non-dualité dit :

"Le vrai travail pour les amoureux de la Voie, consiste a comprendre, réaliser, manifester, célébrer, le Soi.
Les autres activités, comme celles qui nous donnent a manger; médecin, grutier, boulanger ou avocat, devraient être juste comme des hobbies."

Ces propos, méritent peut être quelques explications. Pourtant, en écoutant ou lisant cela, nous pouvons être touché dans notre coeur.
Lire, ou visionner un satsang sur le net n'est cependant pas suffisant.
Si cela nous est offert, la véritable rencontre est nécessaire, pour nous exposer a la bienveillante et silencieuse Présence du maitre qui n'est autre que le Soi, pure Conscience, qui se révelle ainsi a nous, comme étant ce que nous sommes vraiement.

Souhaiter cela pour chacun, est sans doute le meilleur voeux qu'on puisse faire a tous en ce début d'année.

mardi 1 janvier 2013

Poèmes de la Voie .

Nuit glaciale
Le poele réchauffe les os
La méditation réchauffe le coeur.


Dans le ciel noir,
les étoiles semblent gelées.
Une fois rentré,
impossible de trouver le sommeil.
Toute la nuit,
le vent rode autours de la maison.


En ce monde
tant de choses
ne sont que compensations
pour échapper au désir
a la peur, au désespoir.
Abandonnant le faire et le non-faire
restez
suspendu dans le vide.


Trois heures du mat
encore éveillé.
Lorsque rien n'est projeté
il n'y a ni bien, ni mal.


Tout est un rève.
Les montagnes coulent vers la mer
et l'océan engloutit le ciel.
Quand tes os se disloquerront
comme de la lave en fusion,
a quoi pourras tu bien encore penser? 


Au coeur de l'hiver,
le vieux prunier,
fait a nouveau fleurir
sa seule fleur,
et c'est partout
le printemps.


La retraite d'hiver vient de se terminer dans la même joie partagée par tous.
Bonne et heureuse année a tous les visiteurs de ce blog, habitués ou occasionels.